Déployer les Chemins de la Transition en marque grise?

J’ouvre ce sujet suite à une question de @nicole.alix :wink:

Mais tout d’abord … marque blanche ou marque grise ?

  • Une marque blanche est un produit conçu par une entreprise (le producteur), que d’autres entreprises (les « distributeurs ») reprennent à leur compte et commercialisent sous leur propre marque.
  • La marque grise désigne le procédé par lequel une entreprise donnée met à la disposition d’une autre entreprise des informations, outils et/ou produits que cette dernière utilise en citant, de manière explicite, la marque et l’origine de ceux-ci

Il s’agirait plutôt d’un déploiement en marque grise, dans un contexte précis : celui de l’intéropérabilité des plateformes qui seraient déployées de la sorte.

Quelques arguments « Pour » ci-dessous …

L’un des problèmes des Chemins de la Transition, c’est que son périmètre est potentiellement très vaste : Il propose des modalités très différentes, a vocation à couvrir de nombreux domaines, s’adresse à différents publics cibles et à se développer sur de nombreuses régions. Faut-il dès lors une plateforme pour couvrir l’ensemble du scope théorique des Chemins de la Transition, ou plusieurs petites plateformes spécialisées sur une modalité et/ou un domaine et/ou un public cible et/ou un territoire donnés. A moyen-terme, je crois qu’il serait bon d’envisager un écosystème de petites plateformes spécialisées plutôt qu’une unique grosse plateforme dans laquelle des messages précis pourraient être difficiles à faire passer …

L’une des ressources-clé que nous avons est notre capacité à intéropérer les systèmes d’information. On peut dès lors envisager de déployer le logiciel développé pour les Chemins de la Transition, pour le compte de la communauté de l’Extrême Défi (Discussions en cours avec l’ADEME). La communauté de l’XD pourrait ainsi disposer d’une plateforme dédiée. Elle pourrait référencer les acteurs, leurs projets, créer des chemins thématiques, organiser des voyages, etc. Sans être noyée dans la multiplicité des données et des utilisateurs de l’instance nationale lescheminsdelatransition.org.
Est-ce à dire que l’instance nationale serait privée de la présence de la communauté de l’XD et de ses données ? Non. Les données pourraient automatiquement être agrégées sur lescheminsdelatransition.org.

Vous trouverez ici une analyse SWOT (Forces - Faiblesses - Menaces - Opportunités) des 2 perspectives

Les chemins de la transition sont open source. La licence actuelle défini la manière dont une autre organisation peut réutiliser l’application. A ma connaissance c’est déjà une marque blanche. Tou le monde peut créer sa propre marque pour distribuer le logiciel. Si ce n’est pas la volonté, il faut modifier la licence.