Quelques réflexions autour de la stratégie de communication

Salut à tou.te.s !

Quelques notes et réflexions personnelles prises suite à notre riche échange de ce matin avec Nadège ! Certaines réflexions sont personnelles, et d’autres sont partagées avec Nadège :wink:
Elle ont vocation à nourrir la réflexion collective autour de la stratégie de communication !

Quel rôle pour une chargé de comm’ (pour Nadège!) et plus globalement pour l’équipe salariée :
Mettre en place les fonctions supports nécessaires au développement de la communauté.
Incarner une posture de facilitateur.trice, au service des parties prenantes des CdlT et de leurs volontés d’implication…
Il y a un enjeu de créer une communauté de contributeurs animés par leurs motivations intrinsèques.
La posture de facilitateur.rice est à l’opposé de la posture qui consiste à donner des tâches à exécuter à des bénévoles / contributeurs. Voir l’article de wikipedia ou cet article, mais il y en a plein d’autres qui sont sans doute meilleurs…

Concevoir une stratégie de communication cohérente avec la stratégie de développement de l’Asso
Je crois que telle qu’on la conçue jusqu’à maintenant, la stratégie de développement des Chemins de la Transition peut-être rapprochée de ce que certains appellent "La production par les pairs basée sur les communs. L’article Wikipedia est pas mal
Ce mode de production et d’organisation est très utilisé dans le milieu de l’open source et dans celui des communs et des communautés naturellement …

Les usages du Discourse

  • Problème de l’authentification
    Tout d’abord … Il y a un problème sur l’authentification. Je suis en train de voir pour le résoudre. On ne peut l’ouvrir tant que ce sera galère pour les contributeurs de s’inscrire !

  • Rôle du Discourse
    Je le perçois personnellement comme la forge / la fabrique des CdlT :
    Le lieu de la co-construction des chemins, de la co-gestion de l’asso, de la co-réflexion autour du projet.
    Un lieu propice pour documenter et partager l’information (enjeu clé des projets contributifs), pour favoriser le développement de liens et de coopérations, pour créer du commun

  • Degré d’ouverture du Discourse
    On peut avoir des canaux privés et des canaux publics sur discourse …
    Les canaux privés permettent la création de « safe spaces » dans lesquels les contributeurs peuvent se sentir à l’aise
    Les canaux publics permettent à tou.te.s de « tirer » les informations qui les intéressent, et de s’impliquer là où ils le souhaitent.
    Les 2 approches ont des avantages et des inconvénients :

Une proposition :
Garder un maximum de canaux ouverts dans un premier temps (mais fermer certains canaux stratégiques comme la coordination, le CA ou d’autres) => Il n’y aura que peu de monde au début, l’enjeu sera donc d’agrandir la communauté. Une fois que la communauté sera grande, alors se poseront peut-être des problèmes liés au partage d’informations sensibles sur davantages de canaux : A ce moment la, lorsque le problème se posera, il sera alors pertinent de songer à restreindre l’accès à certains canaux … Chacun pourra alors « tirer » les informations qui l’intéressent, ce qui sera propice à leur implication et à leur « onboarding » au sein de l’association
Et en même temps, mettre en place une stratégie de comm’ visant à « pousser » de l’information et des canaux spécifiques : Contribuer sur les Chemins notamment : Facile, sexy, productif …

Autour de la stratégie de communication

Elle est nécessairement hybride : Wordpress, Discourse, Plateforme, Facebook, mais aussi événementiel, bouche à oreille …
Je crois personnellement que le Discourse peut constituer la plaque tournante de la stratégie de comm’, catalyser la communauté et l’information.

Les gens ne doivent pas être noyés sous trop d’informations…
Au début cependant, ce sera plutôt le contraire, il faudra nourrir le forum avec des contenus et des interactions. L’architecture du discourse (les nombreuses catégories et sous-catégories) a été conçue pour que les gens ne lisent que ce qui les intéresse. Discourse est par ailleurs doté de fonctionnalités intéressantes à ce sujet :

  • S’abonner uniquement aux flux qui nous intéressent …
  • Envoyer des invitations en spécifiant une catégorie : Les gens arrivent directement à l’endroit qui les intéresse …

La bonne information doit être partagée avec les bonnes personnes …
Il faut à mon sens distinguer - c’est très important - documentation et communication.

  • La documentation vise à rendre transparent et accessible les projets, les documents, les processus … C’est très important dans le cadre des aventures communautaires, ça permet à chacun d’accéder (en la tirant) aux informations nécessaires à son implication.
  • La communication de son côté vise à pousser les bonnes informations aux bonnes personnes.

La où la documentation consiste à partager l’information de manière « passive », la communication consiste à partager l’information de manière active sur la base d’une stratégie et d’objectifs définis …
La documentation ouverte et la communication ciblée sont ainsi complémentaires…

Au plaisir de lire vos remarques, réflexions, propositions !!

Salut tout le monde !

Vous trouverez ici le doc de Nadège sur la stratégie de communication !